Iliad, Orange, Eutelsat : quelle valeur « télecoms » acheter ?

Faut-il investir aujourd'hui sur le secteur de télécoms ? Après avoir bâti notre portefeuille à partir d'un tirage au hasard, nous basculons du hasard à l'intelligence collective.  A vous... de jouer !

 

Début janvier, Marchés Gagnants lance sur l'antenne de BFM Business un portefeuille éducatif, tiré au sort par Cédric Decoeur, la figure de l'émission.  Le principe : une valeur par secteur ! Dans le secteur des télécoms, parmi les trois titres proposés, Iliad sort du chapeau. Trois mois plus tard, la valeur affiche un recul de 3,6 %, contre une hausse de 7,0 % pour Orange et de 12,1 % pour Eutelsat. Pire, alors que les autres titres du portefeuille progressent sensiblement, avec une hausse de 17 % fin mars, Iliad voit son poids dans le portefeuille se réduire considérablement.

 

Deux décisions de gestion s'offrent à nous :

1 - Faut-il rester sur le secteur des télécoms ?

2- Quelle valeur choisir ?

 

Fini le tirage au sort, nous laissons la main aux épargnants. Que vous souhaitez actionnaires d'une des trois sociétés ou pas, vous avez la main. Merci d'indiquer pour la ou les valeurs de votre choix : les trois raisons d'acheter ou de ne pas acheter Orange, Iliad et Eutelsat. Vos raisons viendront enrichir le contenu, à venir du débat, avant l'étape ultime : le vote pour faire évoluer notre portefeuille.

 

 

 

9 réflexions au sujet de « Iliad, Orange, Eutelsat : quelle valeur « télecoms » acheter ? »

  1. Peu enclin à investir dans le secteur des télécoms. Les investissements pour la 5 G sont importants, sans que la capacité des opérateurs à augmenter le prix des abonnements soit démontrer. Free semble vouloir aller dans la 5G sans augmentation. La 5G à peine balbutiante, que la 6 G est déjà en début de test en Asie…. Reste l’abonnement fibre qui semble là être un plus juteux pour les opérateurs, avec une vrai augmentation des prix des box… Pour moi, cela ne compense pas, j’évite le secteur.

  2. Les plus :
    – Orange (valo 27.9 MM EUR, PER 2020 5.53 en date du 08/04) -> la part de marché en Europe, la génération de cash, faible valorisation vs. cash-flow
    – Iliad (valo 9.5 MM EUR, PER 2020 22.65 en date du 08/04) -> consolidateur, récent achat sur le marché polonais. Capacité à lever des capitaux
    – Eutelsat (valo 2.5 MM EUR, PER 2020 7.92 en date du 08/04) -> Pas cher, un backlog qui se renouvelle. Malgré l’expansion de la Fibre, la connexion satellite restera nécessaire

    Les moins :
    – Orange (valo 27.9 MM EUR, PER 2020 5.53 en date du 08/04) -> Valeur stagnante et faible valo car vue par le marché comme un conglomérat
    – Iliad (valo 9.5 MM EUR, PER 2020 22.65 en date du 08/04) -> Incapable de générer du cash, n’a pas démontré la capacité à jouer le pricing power après l’achat de part de marché en France
    – Eutelsat (valo 2.5 MM EUR, PER 2020 7.92 en date du 08/04) -> Stratégie difficile à lire car des géants de la tech s’attaque au spatial et satellitaire (ex. Amazon)

    Mon choix :
    Je conserve Orange
    Je reste à l’écart d’Iliad
    J’ai vendu Eutelsat après un dividende de 10% et un beau rebond

    Merci de l’initiative

  3. oui rester sur le secteur des télécoms
    eutelsat
    .cours journalier en hausse régulière depuis Nov 20
    .

  4. 1-oui
    2- Eutelsat car Iliad est mal aimé en bourse , malgré sa nouvelle box et son activité en Italie. De plus, Orange se traine sans nouvelle extraordinaire et cela fait longtemps que ça dure

  5. J’ai été actionnaire pendant des années d’Orange. A part le coupon il n’y a pas de croissance du titre, sauf à l’acheter au bon moment, mais dans 90% des cas il faut compter sur le coupon pour avoir une progression de son portefeuille.

  6. En se basant sur les critères définis début janvier, et selon l’avis de Jean-François Filiatre le choix qui s’imposerait serait de conserver Free pour les raisons suivantes :
    société rentrant dans le PEA : SES n’est pas éligible au PEA ; société dont l’état n’est pas dans le capital : Orange a l’état comme actionnaire majoritaire ; avoir dans le portefeuille une valeur de chaque secteur : Free est la seule société ayant le profil souhaité au regard de JFF, malgré le fait que celle-ci déçoive depuis un certain temps. Si la réponse est le 1 dans ce cas nous irions à l’inverse de la démonstration voulue.

  7. Ayant confondu SES et Eutelsat je poursuit mon raisonnement : Le constructeur se retrouve de plus en plus concurrencé par des pays ou les couts sont moins élevés.
    De plus, à l’instar d’Iliad/Free le titre se déprécie depuis plusieurs années; Maxime boursier : on ne ramasse pas un couteau qui tombe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *