Placements : les arnaques les plus répandues

 

Ce qu’il faut retenir de l’interview d’Olivier Eon, responsable de l’Observatoire de l’épargne à l’Autorité des marchés financiers (AMF).

 

Qu’est-ce qui différencie un mauvais placement d’une véritable arnaque ?

Le mauvais placement peut procurer une mauvaise surprise en raison d’un mauvais conseil. Et une performance négative. L’arnaque est plus grave : on ne peut récupérer son argent. Il s’est volatilisé.

L’arnaque classique ?

Une publicité comme hameçon sur internet, on laisse ses coordonnées sur un site et on est rappelé au téléphone par de très bons vendeurs, très doués pour influencer, manipuler les esprits et arriver à leurs fins.

Les placements où il y a le plus d’arnaques ?

C’est selon les modes. En ce moment, il y a une recrudescence d’arnaques dans le domaine des placements atypiques : cheptels de vaches laitières, placements dans le vin, biens tangibles, manuscrits… On trouve même des supermarchés de l’arnaque, c’est à dire qu’on va atterrir sur un site où on aura le choix de l’arnaque ! Finalement, on trouve également depuis quelques temps des usurpations d’identité, par exemple sur des SCPI, des placements dans l’immobilier.
Les arnaques ont lieu en dehors des agences bancaires. C’est d’ailleurs un argument. On vous dit : « Nous, on a un placement à vous proposer; il rapporte plus bien plus que le livret A mais évidemment votre banquier ne vous le propose pas ! » 

Comment ne pas se faire arnaquer ?

Premier conseil : être sceptique ! Ne pas croire qu’un rendement élevé peut être garanti. La deuxième chose, quand on rencontre un conseiller, quand on a affaire avec une société qu’on ne connaît pas, on vérifie si la personne est connue des autorités. Le site Regafi permet de voir si la personne est listée, référencée, connue et autorisée. Il faut aussi consulter les listes noires sur le site de l’AMF dans l’espace épargnants. Il y a des centaines de sociétés non autorisées référencées…

Le gendarme de la Bourse peut-il connaitre tous les escrocs ?

Non ! Malheureusement, on ne peut pas à tout moment avoir une liste complète. Donc, il ne faut pas hésiter à appeler à AMF Epargne Info Service au 01 53 45 62 00.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *