Suez : les objectifs 2018 confirmés

Ce qu’il faut retenir de l’interview de Florent Gautron, Directeur des relations actionnaires de SUEZ.

Sur la situation économique de SUEZ…

2017 a été une année de transformation avec un tournant stratégique majeur : l’acquisition de GE Water. La dynamique commerciale a été bonne, mais d’un point de vue opérationnel, le niveau de rentabilité a déçu le marché. En cause, des éléments spécifiques de fin d’année sur l’Espagne, l’Inde et le Maroc.

 

Au premier trimestre 2018, nous avons délivré une belle croissance du chiffre d’affaires, de l’ordre de 14%, et une belle croissance également de l’Ebitda, de l’ordre de 10%. Nous confirmons nos objectifs pour l’année.

Sur le niveau du dividende et la capacité de SUEZ de le financer…

Depuis son introduction en 2008, il y a dix ans, SUEZ verse un dividende de 0,65 centimes d’euro par titre. Soit un très bon rendement, de plus de 5% sur la base des cours actuels. Le groupe a la capacité de servir ce dividende sans s’endetter. Chaque année, le groupe délivre un milliard de cash-flow libre, ce qui lui permet de couvrir largement ses investissements financiers, ses investissements de développement et, bien sûr, de verser le dividende aux actionnaires.

Sur les raisons d’investir aujourd’hui sur l’action SUEZ ?

Tout d’abord, SUEZ a un modèle économique équilibré et pérenne. Equilibré sur les zones géographiques, mais aussi sur le type de clientèle et de contrats. SUEZ est également un leader mondial sur des marchés porteurs. Enfin, le groupe innove dans ses métiers avec d’importants moyens : un budget de recherche de l’ordre de 145 millions d’euros et environ 650 chercheurs.  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *