Placements : les conseils pratiques de l’AMF

 

Ce qu’il faut retenir de l’interview d’Olivier Eon, responsable de l’observatoire de l’épargne à l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Comment les français font-ils pour faire leurs placements ?

Si l’on en croit l’étude que nous avons commandé récemment, ils vont voir leurs conseillers. Tout simplement ! Aujourd’hui, huit français sur dix passent par leurs conseillers pour souscrire un placement.

 

L’AMF procède à des visites mystères. Les établissements financiers sont-ils perfectibles ?

Ils ne posent pas toujours toutes les bonnes questions pour bien découvrir le profil de leurs clients, pour bien comprendre ses objectifs. C’est ce que nous constatons régulièrement avec nos visites mystères.

Pourquoi les régulateurs sont de plus en plus vigilants sur le sujet des frais ?

Pour la bonne et simple raison que les conseillers bancaires ou les conseillers financiers font mal cette information sur les frais. Nous sommes donc contraints aujourd’hui de les obliger à faire une meilleure information, d’être plus transparents sur des frais qui, parfois, peuvent être très importants. Depuis janvier 2018, les banques et les conseillers financiers doivent faire une information complète et transparente sur les frais. Ils doivent communiquer à leurs clients le détail des frais. S’ils font un conseil ou commercialise un placement, ils doivent également faire le total cumulé des frais et mesurer leur impact sur le rendement.

On me propose de gagner de l’argent vite fait bien fait avec des crypto monnaies ou du diamant d’investissement. Est-ce un bon plan ?

Non ! Un très mauvais plan ! Nous recevons fréquemment des plaintes et des réclamations d’épargnants à la AMF pour nous signaler des arnaques en la matière. Il ne faut surtout pas tomber dans le piège des placements mirifiques en diamant ou en crypto monnaies. Dans le meilleur des cas, c’est un placement très risqué et malheureusement bien souvent, il s’agit d’arnaque.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *